SONEL sponsorise la Mini Transat 2019

La voile, des courses spectaculaires

SONEL se passionne pour la voile et soutient le navigateur Damien Garnier pour la Mini Transat 2019. Fondée en 1977 par l’anglais Bob Salmon, la Mini arrive en France en 1985. Elle a été créée pour réagir aux courses transatlantiques qui laissaient peu de place aux petits bateaux de course au large.

 
Carte course

Au départ de La Rochelle, elle passe par Las Palmas de Gran Canaria, puis se termine en Martinique. La spécificité de la Mini-Transat est l’absence de communication entre les concurrents et la terre. C’est dans cet isolement total que les skippers vivent une véritable aventure sportive.

Télécharger la plaquette

 

Objectif mini Transat 2019

La course au large, c’est la beauté du sport, dans sa défintion la plus universelle.

 
La course en chiffre mini Transat 2019

 

Portait Damien Garnier

Damien Garnier, skipper

Mon histoire, mon parcours

Faire la Mini-Transat c’est s’élancer dans une carrière professionnelle de coureur et réaliser le rêve d’une vie.

Je m’appelle Damien, j’ai 36 ans et je suis originaire de Piré sur Seiche, un petit village proche de Rennes.


Rien ne me prédestinait alors à aimer le grand large. Fils d’entrepeneurs, réaliser des études en adéquation avec la reprise des affaires familiales a guidé mon chemin d’étudiant. Un stage à l’étranger à la fin de mes études, me décida à ne pas revenir dans le giron des entreprises familiales.

Se succédèrent ensuite voyages et emplois dans de multiples secteurs d’activité, comme au sein d’une CCI, de l’édition musicale ou de l’informatique, en quête de ce qui m’animerait au-delà de ce qui m’avait été réservé.

Découvrir la voile fut un coup de foudre. Les voyages autour du monde, les grands marins et leurs exploits historiques, la grande diversité de bateaux et les nombreuses technologies employées m’ont tout de suite fasciné. Pris d’admiration continue et sans faille pour ces femmes et ces hommes bravant les océans, je réorientai alors pleinement ma vie en 2014, pour prétendre aux mêmes aventures maritimes qu’offre la course au large.

 

Formation de technicien de maintenance nautique, diplômé du monitorat fédéral de voile, saison d’encadrement intensive de stagiaires et transatlantique sur un bateau de course, ces quatre dernières années illustrent ma stratégie initialement prévue : je souhaitais comprendre les bateaux, apprendre à les réparer avant d’apprendre à ne pas les casser.

 
Objectif Mini Transat 2019

L’objectif d’hier atteint, me voilà aujourd’hui en 2018 prêt à ouvrir les portes d’un rêve né cinq ans plus tôt : m’aligner sur la ligne de départ de grandes courses au large. Mini Transat, Transat Jacques Vabre, Route du Rhum, Vendée Glode, ces évènements sportifs me fascinent comme au premier jour ; y participer n’est autre que mon ambition.

Bien à vous, Damien.

Télécharger la plaquette

 

02 41 92 87 00

Un conseiller vous répond

Facebook